Produits de la terre au salon Maison & Objet

by Be-Blogger France on: janvier 25th, 2013


 

Du 18 au 22 janvier, c’était le rendez-vous incontournable du design: le salon Maison & Objet! Deux fois par an, acheteurs, journalistes, architectes, décorateurs, fabricants de meubles et autres créateurs du monde entier se retrouvent en région parisienne, pour arpenter sans relâche les huit halls de ce salon, remplis à craquer de nouveaux produits, pour habiller sa maison du sol au plafond. On trouve de tout à Maison & Objet, et dans tous les styles: minimaliste, baroque, ethnique, pop, contemporain, vintage, rétro…! Pour vous aider et sentir un peu les tendances de demain en matière de décoration, vous pouvez visiter plusieurs “espaces forum” conçus par des bureaux spécialisés et des consultants, au regard et à la sensibilité tournés vers le futur. Ils exposent des partis-pris visionnaires, une réflexion en décor et en objets de ce que seront nos comportements de consommation et notre rapport à l’habitat et au design dans un avenir proche.

Je suis toujours très intéressée par les propositions d’Elizabeth Leriche qui intervient de saison en saison dans un espace où elle a carte blanche. Cette année, elle propose sur la thématique “Vivant” une installation intitulée “Nourritures Premières”. On s’intéresse donc à ce qui se trouve dans nos assiettes: des éléments essentiels de notre alimentation, non transformés: la farine, le pain, la viande, le lait, le miel, les graines germées, les légumes… Des artistes, artisans et designers se sont inspirés de ces produits de base pour en faire des objets manufacturés ou artisanaux, et des recherches de matières et de coloris. On déambule dans une succession de pièces où le rustique, l’organique, l’agricole, investissent les lieux. On sent une recherche d’authenticité et de simplicité, dans un retour à une esthétique rugueuse, texturée, beaucoup moins polissée et beaucoup plus proche de la terre, du terroir, du sol et de la nature. Certainement en réaction face à un monde virtuel et dématérialisé, en perte de repères concrets.

Magali An B. / Ici & Ailleurs

 

Le pain: mur en baguettes de pain et corbeilles en paille tressée artisanales.

Légumes du potager en tissus, si réalistes, plus vrais que vrais, qu’on a envie de toucher et de cuisiner.

La viande: tranches de bœuf en céramique sur tissus comme du papier de boucherie, planches à découper en bois ou carcasse à taille réelle, en patchwork de tissus, saisissante de réalisme.

Proposition textile et brodée autour du lait dans tous ses états.

Les teintures naturelles reviennent à l’honneur, ainsi que les lins lavés, presque vieillis, pour un toucher naturel et brut.

 
 

leave your comment