Douceur Marshmallow

by Be_Blogger France on: novembre 4th, 2013

_MG_6798

(photo: Virginie Dubois)

Si vous avez suivi mes aventures sur ce blog depuis bientôt un an, peut être que ma nouvelle lubie capillaire ne vous étonnera finalement pas.

Intriguée puis obsédée par les cheveux colorés depuis  Charlotte Free, mannequin aux cheveux roses et égérie Benetton pour l’été 2012, j’ai ensuite passé le cap en me teignant les cheveux (en tie and dye) en bleu turquoise pour l’été.

Je ne sais si c’est parce que je vois du rose partout, entre les articles de Magali pour ce blog, et mes inspirations mode, en tout cas, passer au rose sur la pointe de mes cheveux n’a été qu’un enchainement logique dans mon évolution capillaire.

tumblr_lbfgzkgrti1qa5y3bo1_500

tumblr_l8qw9yhhA01qc2ecio1_400

Sans titre-2

Sans titre-1

 

tumblr_mpyfvtfhIl1rgj899o1_500

_MG_6790

 

Cette saison, le rose se porte surtout en manteau. Couleur Marshmallow.

 

Sans titre-3

 

Sans titre-4

Et chez Benetton, on ne se trouve pas en reste, avec ce très joli par-dessus couleur pastel. Pour aller avec, inutile de tenter des excentricités, un pull gris en laine, angora et cachemire pour la touche chic, un jean slim noir, pour le confort, et une paire de chaussures plates pour jouer le look Masculin/Féminin et éviter le côté un peu mièvre du rose layette.

look

Marion/ Girl’s Talk

 
 

Leave your comment

 La science des rêves par Maïa Flore

by Be-Blogger France on: octobre 24th, 2013

maiaflore_sleepelevations01

Un peu de légèreté cette semaine avec les images d’une des étoiles montantes de la photographie, l’énigmatique Maia Flore. Cette jeune photographe a un talent indéniable. Née en 1988, elle est diplômée de l’École des Gobelins en 2010 et commence tout de suite à développer des projets personnels artistiques.

Je vous présente une de ses séries intitulée “Sleep elevations” qui date de 2011 et qui conserve toute sa fraîcheur et sa poésie. Il y a quelque chose de l’enfance dans ces photographies, une douceur teintée d’étrangeté qui nous dépasse et nous séduit. Les jeunes filles suspendues semblent avoir été enlevées dans leur sommeil, emportées malgré elles dans les airs. On sent une forte influence des pays du Nord dans son choix d’ambiances lumineuses et colorées. Cet univers onirique qui oscille entre imaginaire et réalisme ne laisse pas indifférent et donne envie de suivre les prochaines propositions de Maia Flore comme sa fascinante nouvelle série “Situations”.

Magali An B / Ici & Ailleurs

maiaflore_sleepelevations02

maiaflore_sleepelevations03

maiaflore_sleepelevations04

maiaflore_sleepelevations05 © Maia Flore. Tous les droits réservés

 
 

Leave your comment

 Mon Shopping Rock

by Be_Blogger France on: octobre 21st, 2013

Sans titre-2 copie


Je vous en ai parlé alors que vous rentriez de vacances, la tendance de cet hiver est incontestablement Le Rock et ses codes punks. Au programme: du tartan, du cuir, des clous, et j’en passe. Beaucoup de fashionistas ont déjà adopté le look d’inspiration grunge autour de l’imprimé à carreaux par exemple.

 

Sans titre-1 copie

tumblr_mt7eo50AYl1qfrtudo1_500

tumblr_mu4v2hGHO31qdsqp6o1_500

(source: tumblr.com)

Et maintenant, c’est votre tour! Pas d’idées? Ça tombe bien, je vous ai fait une petite sélection sur le e-shop de Benetton. Alors, c’est à vous de jouer.

Mon conseil: oubliez le total look, et choisissez plutôt une seule pièce forte à la fois, et portez là avec votre pull basique en grosse maille préféré, un jean slim, un joli manteau d’hiver. Et si ça vous fait encore peur, misez seulement sur l’accessoire comme une ceinture cloutée, un sac avec une chaine argent, histoire d’y aller en douceur!

Sélec

Marion / Girl’s Talk

 
 

Leave your comment

 Octobre rose

by Be-Blogger France on: octobre 17th, 2013

viaducdesarts_CB5

L’automne se place sous le signe du  rose. Trois événements notables sont à souligner en ce mois d’octobre, autour de cette couleur tendre et féminine.

Commençons par l’exposition Suspended in Pink au Viaduc des Arts qui fait partie du parcours d’événements Circuits Bijoux (dont la signalétique rose fluo orne également de nombreux lieux parisiens!). Cinquante créateurs de bijou contemporain du monde entier présentent une de leur pièce suspendue. Le résultat est très riche et montre le rose dans tous ses états. Il est intéressant de voir comment une couleur peut inspirer les bijoutiers dans des directions si contrastées.

viaducdesarts_CB6Babette Von Dohnanyiviaducdesarts_CB7Zoe Robertson

Parlons ensuite de mode, car le rose a également envahi les podiums des collections Automne Hiver 2013-2014, en particulier les grosses pièces comme les manteaux. C’est la couleur de la saison en bonbon, barbapapa ou fushia, il faut mettre une touche de rose dans votre garde-robe.rose_4

Vogue Streetstyle

Et Benetton n’est pas en reste! Cet été, une de ses égéries était Charlotte Free à l’emblématique chevelure rose et la marque italienne continue cet hiver en proposant du rose sur ses lignes de maille, de jersey et de manteaux.

rose_5 Collection Benetton Automne-Hiver 2014 

rose_ucb_aw13_backstage_soojoojpg

Et enfin dernier événement plus sérieux cette fois, octobre est aussi le mois dédié à une campagne de fond de sensibilisation au cancer du sein. Pour la vingtième année consécutive, l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en! mobilise les médias, les pouvoirs publics et toutes les femmes à s’informer, échanger, témoigner et se faire dépister contre cette maladie. Plus de renseignements ici, c’est important!

rose_7

Magali An B / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment

 Indémodable Frida Kahlo

by Be_Blogger France on: octobre 14th, 2013

Alternative-Fashion-Icons-Portable-Frida-Kahlo-3

Depuis le 9 octobre, et jusqu’au 13 janvier 2014, le Musée de l’Orangerie propose une exposition sur l’oeuvre du peintre mexicain Diego Rivera, mais aussi de sa compagne, Frida Khalo (1907-1954).

Si je ne suis pas particulièrement touchée par son travail, par contre, je suis complètement fan de son style.

5b186336248d89b5eaedef22f6552b1d

Sans titre-1kahlo2

Sans titre-2

Victime d’un grave accident de bus étant jeune, Frida Kahlo a su utiliser ses vêtements pour cacher son handicap (blouses larges pour camoufler un corset qui maintenait son dos, longs vêtements recouvrant une jambe atrophiée), mais aussi pour exprimer son identité et son caractère si marquant. Ses coiffures quasi folkloriques à base de fleurs fixées dans des couronnes de  tresses sont l’élément le plus symbolique de son style. Parfois portées avec des vêtements traditionnels, souvent avec des bijoux précolombiens comme de gros colliers ou des boucles d’oreilles, parfois simplement associées avec une tenue très basique comme une chemise d’homme.

Personnage majeur dans l’émancipation des femmes Mexicaines dans une société encore très machiste à l’époque, Frida Kahlo reste aujourd’hui une source d’inspiration, surtout dans la mode.

frida7

frida5

frida3

frida2  Sans titre-3

Sans titre-4

Sans titre-5

Sans titre-7

t-1292497933-AntonIsmael_Bazaar_FridaKahlo_SalvationMountain_001

(source: www.fashiongonerogue.com)

Indémodable Frida..A tel point que l’artiste chilien Fab Ciraolo l’a représentée, aux côtés d’autres personnages historiques, comme des hipsters version 21è siècle. J’adore!!!!

Fab Ciraolo

Marion / Girl’s Talk

 
 

Leave your comment

 Indigo japonais au Musée Guimet

by Be-Blogger France on: octobre 10th, 2013

tsutsugaki_2

Le Japon a été à l’honneur tout l’été au Musée Guimet, entre autres avec une magnifique exposition du grand maître de l’estampe Hiroshige, un de mes artistes favoris et une présentation des fonds de collection textiles du musée autour des étoffes japonaises Tsutsugaki : des pièces textiles en coton ou en lin avec des dessins d’un raffinement incroyable, réalisées artisanalement.

Tous d’un bleu profond teint naturellement à l’indigo, les tissus présentés servent à la confection de kimonos, mais aussi de futons, de bannières, des uniformes de pompiers…

Le Tsutsugaki est une technique datant du 14e siècle développée par des maîtres japonais (dessinateurs, artisans et teinturiers) , qui permet de dessiner en “réserve” sur le tissu, pour empêcher que la teinture prenne dessus lors du processus de trempage à l’indigo. Une colle à base de pâte de riz est appliquée sur l’étoffe grâce à des tubes en forme de cône pour former des fleurs, des branchages, des animaux ou des figures féminines, autant de motifs symboliques et typiques qui forment la culture visuelle traditionnelle japonaise et qui apparaissent après la teinture. Moi qui suis designer textile de formation, c’est une vraie source d’inspiration! Je passe d’ailleurs beaucoup de temps au Musée des arts asiatiques Guimet qui présente des collections de toute l’Asie: du textile mais aussi des sculptures, de l’art bouddhiste, des estampes, des tableaux du Japon mais aussi de Thaïlande, du Laos et du Vietnam. Très prochainement le musée va accueillir une exposition qui va remonter aux origines du mythe des temples d’Angkor au Cambodge. De quoi voyager et rêver encore depuis Paris!

Magali An B / Ici & Ailleurs 

tsutsugaki_1

tsutsugaki_3

tsutsugaki_4

tsutsugaki_5

 
 

Leave your comment

 Smells Like Teen Spirit

by Be_Blogger France on: octobre 7th, 2013

ZOE_8542bis

Sans titre-1

5bis

Sans titre-4

 

ZOE_7782bis

Sans titre-2

11bis

 

ZOE_9829bis

Sans titre-5

Voilà bientôt un an que j’anime avec Magali la version française du Blog de Benetton, je vous ai parlé de mes lubies fashion, mes coups de coeur, mes cheveux, mes vacances, mais je ne vous ai presque pas parlé de l’essentiel: mon métier.

Je suis styliste pour la presse, c’est à dire que je réalise des pages de mode pour des magazines. Je décrypte les tendances (ça, vous avez du le remarquer) et je propose des manières de les porter. Mais surtout, j’essaie (du mieux que je peux) de faire de belles images, avec mes ami(e)s photographes.

Voici donc ma dernière série en date, pour le WAD (Automne 2013) réalisée avec une photographe que j’admire beaucoup , Zoé Kovacs, et mon assistante/superbrasdroit, Mélissa Rozanski.

Spéciale dédicace aux modèles: Lou Matheron, Gil Anselmi, Pauline Rheims & Alice Pasche

Si vous avez envie de voir d’autres de mes réalisations, voici le lien pour mon book.

Marion/ Girl’s Talk

 
 

Leave your comment

 Format carte postale

by Be-Blogger France on: octobre 3rd, 2013

fm_postcards1

fm_postcards3

fm_postcards2

fm_postcards4

fm_postcards5

Dans le Blog Benetton France, j’aime bien inviter régulièrement certains blogueurs, créateurs, photographes, illustrateurs dont j’admire le travail, parce que c’est important de valoriser la création toujours et encore et de faire connaître des talents à suivre! Dans ces pages, j’ai donc plusieurs fois présenté les images de Fabrice Mabillot, photographe éclectique et talentueux, qui œuvre pour de l’édito mode, des campagnes de pub pour la lingerie, des carnets de voyage et qui poursuit également un travail personnel autour de l’inépuisable sujet féminin.

Comment diffuser son travail quand on est photographe? Il y a bien sûr les parutions dans la presse magazine, les tirages grand format pour une exposition ou encore la création d’un site internet, d’un compte sur Tumblr ou d’une page Facebook pour poster ses images au quotidien. Pour sortir du virtuel et des images jetables et faire de la photographie quelque chose que l’on garde, qui existe pour soi et qui soit abordable, le format carte postale est le meilleur qui soit.

C’est en tout cas ce qu’a choisi de faire Fabrice avec cette série de seize cartes postales sur lesquelles est imprimée une sélection de clichés tous plus sensuels, suspendus et poétiques les uns que les autres. Voilà une jolie collection de portraits plus ou moins dénudés de filles mystérieuses, à conserver, à offrir, à afficher ou à envoyer à quelqu’un à qui on a quelque chose à dire de très personnel, forcément.

Fabrice Mabillot va d’ailleurs bientôt sortir un livre monographique de son travail aux éditions Contrejour, ce qui, je l’espère, aboutira également à une exposition. En attendant, vous pouvez trouver les cartes postales en édition limitée ici.

Magali An B / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment

 La Parisienne

by Be_Blogger France on: septembre 30th, 2013

tumblr_mtpbck2bJp1qaaz6ko1_500

Alors que la semaine des défilés bat son plein à Paris, les blogs et autres sites de streetstyle regorgent de photos des fashionistas les plus lookées.

Venues des grandes capitales de la mode (New York, Londres, Milan), ces ambassadrices du style, qu’elles soient rédactrices de mode ou blogueuses influentes, proposent un festival de tenues, souvent à l’origine de leurs succès.

Si la femme New Yorkaise a ce côté toujours sophistiqué, la Londonienne, cette originalité sans limites, la Milanaise, un chic glamour sans faille, La Parisienne dans tout ça, elle en est ou ? Et surtout, quel est son style ?

 

Quitecontinetal.net

Véritable muse pour beaucoup de créateurs, La Parisienne fait rimer chic et naturel. Elle laisse les coquetteries à ses copines des autres capitales, son style a elle est Cool, Frais et Nonchalant.

Même s’il est souvent irréprochable, la Parisienne donne cette impression de ne pas avoir travaillé son look. Comme si elle s’était habillée en 3 minutes avant de sortir de chez elle. Un léger coup de brosse à cheveux, une pointe de maquillage et un peu de rouge à lèvres, et la voilà partie à l’assaut de Paris.

 

Son uniforme : un jean skinny, un top un peu large, un blazer et la plupart du temps, des chaussures avec peu ou pas de talons. La Parisienne pense confort avant toute chose. Elle porte des couleurs neutres, et sait revisiter à sa manière des pièces piquées au vestiaire masculin. Sa touche de style, c’est dans son attitude qu’elle la donne, et parfois, dans les accessoires ou les pièces fortes qu’elle sortira pour les grandes occasions.

Sans titre-2

Sans titre-3

Sans titre-4

Sans titre-5 copie

Sans titre-5

Vogue1

(sources: Vogue.com, Tumblr, The Sartorialist)

Pour vous inspirer, voici un petit look Benetton pour avoir le style si emblématique de la Parisienne.

Sans titre-6

Marion/ Girl’s Talk

 

 
 

Leave your comment

 Le bijou dans la ligne de mire

by Be-Blogger France on: septembre 26th, 2013

museeartsdeco_1

Depuis le début du mois de septembre 2013 et jusqu’en mars 2014, Paris va battre au rythme du bijou contemporain avec la grande manifestation Circuits Bijoux qui va mettre en lumière plus de 500 créateurs.

Vendredi dernier, l’exposition “Dans la ligne de mire ” au musée des Arts Décoratifs a ouvert ses portes et sera un des grands événements des Circuits Bijoux. Dans les différents étages du musée, c’est une sélection d’une soixantaine d’artistes du bijou contemporain qui est présentée et répartie au sein des collections permanentes dans une scénographie unique. Ce panorama d’œuvres de créateurs indépendants jeunes et plus confirmés (Julia Moroge, Claire Worlfstirn, Laurence Verdier…) se confronte à des installations d’artistes plasticiens comme la photographe Elene Usdin, des interventions d’illustres maisons de bijoux (Lanvin, Chanel…), de paruriers (Erik Halley, Camille Lescure…) et de hauts joailliers comme Boucheron, pour vous apporter un éclairage riche et passionnant sur ce qu’est l’art du bijou au 21e siècle!

L’exposition vaut le détour et mérite qu’on y passe plusieurs heures à découvrir les pièces contemporaines, toujours signalées par un cartouche fushia, qui sont intégrées aux vitrines et décors des départements chronologiques du musée, du Moyen-Âge à nos jours.

Je vais couvrir en tant que blogueuse la majorité des expositions de Circuits Bijoux alors j’aurai l’occasion de vous en reparler dans ces pages et vous inviter à des promenades parisiennes!

Magali An / Ici & Ailleurs 

museeartsdeco_8

Claire Wolfstirn

museeartsdeco_7 Julia Moroge

museeartsdeco_6

Laurence Verdier

museeartsdeco_4Arik Levy

 

 
 

Leave your comment