Paul Jacoulet: artiste voyageur

by Be-Blogger France on: mars 28th, 2013

Le printemps étant toujours aussi timide, je continue à essayer de vous emmener en voyage sans (trop) bouger de chez vous. Cette semaine, parlons de la première rétrospective en France de l’œuvre de Paul Jacoulet, au Musée du Quai Branly.

Paul Jacoulet (1896-1960) était le plus Japonais des Français. Arrivé au Japon à l’âge de 3 ans, il y vécut presque toute sa vie et voyagea en Corée, en Chine et en Micronésie. Formé dès son plus jeune âge, il devint un des grands dessinateurs et maîtres de l’estampe du 20e siècle, dans la plus pure tradition de la gravure japonaise.

A la manière d’un artiste-ethnographe, il met en lumière les parures traditionnelles et les détails des tatouages des femmes de Micronésie, les costumes et les coiffes de ses modèles coréens, les kimonos des femmes japonaises. On pense souvent à Gauguin durant la découverte de l’univers floral, indolent et exotique des ses œuvres insulaires. Son art est d’une sensualité tranquille, le trait est fin et délicat et les harmonies colorées sont d’une douceur pastel très inspirante. Une superbe découverte que je vous invite à aller voir, pour être transporté dans un monde poétique et flottant!

L’univers flottant de Paul Jacoulet, Musée du Quai Branly, du 2§ février au 19 mai 2013

Magali An B / Ici & Ailleurs

 

 

 

 
 

Leave your comment

 L’art et la broderie à l’honneur

by Be-Blogger France on: janvier 17th, 2013

(Broderie Party, une création de Fanny Viollet pour l’exposition)

Il fait très froid en ce mois de janvier mais ce n’est pas une raison pour rester chez soi, bien au contraire! Je mentionnais la semaine dernière le démarrage des soldes d’hiver. Voilà aujourd’hui une autre occasion de sortir de chez vous, pour vous cultiver et pour créer.

Enfilez un pull sur les recommandations mode de Marion et rendez-vous à la Galerie Collection, dans le Marais pour participer à une Broderie Party!

Après le succès d’A Vos Mailles! l’an dernier sur le crochet, on repart cette année pour une nouvelle aventure textile avec une exposition présentant des artistes contemporains qui utilisent la broderie comme medium. On retrouve donc les œuvres de Fanny Viollet, Auriane Grosperrin, Cécile Dachary, Tzuri Gueta, Nadja Berruyer, Mireille Vautier, Emmanuelle Dupont, Aude Tahon et la graveur Agathe May.

Et ce qui rend cette expo vraiment unique, c’est que vous pouvez participer durant dix jours à la réalisation d’une œuvre de broderie collective. Cette création “in progress” est ouverte à tous et sera ensuite exposée au sein de la galerie pour la fin de l’exposition. A vous de jouer donc, avec des fils de couleur, des aiguilles, des perles et tout ce que vous pourrez apporter comme idées d’applications et d’ennoblissement textile. Les journées passent vite à la galerie! Il y a du mouvement, des rencontres, des échanges autour de la broderie et de l’art entre les visiteurs, les novices, les curieux et quatre des artistes présents au quotidien pour broder.

Ça a commencé la semaine dernière, il vous reste jusqu’à ce samedi pour venir participer, puis jusqu’au 2 février pour voir l’exposition que je vous montrerai prochainement dans ces pages.

Broderie Party à la Galerie Collection, 4 rue de Thorigny Paris 3e

Magali An B / Ici & Ailleurs

(Toutes les images sont issues du Blog Broderie Party qui fait le compte-rendu au jour le jour des visites et des avancées de l’œuvre collective)

 
 

Leave your comment

 A deux c’est mieux!

by Be-Blogger France on: janvier 5th, 2013

Commençons par le plus important: je vous souhaite au nom du Blog Benetton France et de moi-même accessoirement, une très belle année 2013! Créative, riche, inspirée, ouverte sur le monde!

Justement pour bien commencer l’année, et si on se cultivait un peu? Au programme, une exposition à découvrir jusqu’au 12 janvier: “Tandem – L’intimité géométrique de Supakitch et Koralie”, à la Galerie LJ.

Après quelques années passées à New York, le duo de street artistes Supakitch et Koralie, originaires de Montpellier, est de retour en France. Ils tissent des œuvres séparées ou à quatre mains, qui se répondent et s’enrichissent, avec la ville en fil commun.

On sent une belle évolution dans le travail de chacun: Supakitch poursuit une veine plus picturale, intégrant son “super” bestiaire à des compositions déstructurées, en volutes abstraites et mouvementées; et Koralie continue un travail de variation autour du motif, de la répétition et du décoratif, toujours avec ses fameuses poupées geishas kokeishi, mais en s’intéressant aussi à l’architecture et aux monuments, les intégrant comme des statues de pierre.

On se dépêche d’y aller, en solo ou en duo, pour prendre un petit coup de frais et de couleur, en ce mois de janvier frileux et un peu gris.

Galerie L.J | 12 rue Commines FR-75003 PARIS

Magali An B / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment

 Décembre: mois de la Photo au Cambodge

by Be-Blogger France on: décembre 11th, 2012

Si à Paris, novembre est synonyme de Mois de la Photo, au Cambodge c’est plutôt en décembre que ça se passe!

Du 1er au 8 décembre, c’était l’Angkor Photo Festival de la ville de Siem Reap et voilà que démarre juste après le Photo Phnom Penh 2012, le festival de la photographie dans la capitale, du 8 au 13 décembre, organisé par l’Institut Français du Cambodge. Ce festival fête sa cinquième année d’existence et présente une sélection de photographes internationaux comme Isabelle Munoz ou Michael Ackerman, mais aussi toute la jeune-garde de la photographie cambodgienne, à découvrir dans différents spots de la ville, sur un parcours guidé.

Projections, happenings, expositions, rencontres, Phnom Penh Photo propose une programmation enthousiasmante et riche sur six jours, et accueille notamment le projet Inside Out, initié par JR, lauréat du Ted Prize 2011.

Pour ce projet, l’équipe de l’Institut Français s’est associée avec de jeunes photographes cambodgiens pour réaliser plus de 380 portraits de Khmers rencontrés au hasard dans Phnom Penh. Ces portraits ont ensuite été tirés et collés par les modèles eux-mêmes et placés notamment au sein de l’Institut Français, mais aussi dans d’autres lieux comme l’hôtel The Plantation, dont je vous avais déjà parlé dans ces pages. Etant de passage à Phnom Penh pile à ce moment-là, j’ai pu aller y jeter un œil et je partage avec vous mes images.

Magali An B / Ici & Ailleurs

Au sein de l’Institut Français

A l’hôtel The Plantation

 
 

Leave your comment

 Cartoon poterie

by Be-Blogger France on: avril 27th, 2012

Pour continuer cette semaine placée sous le signe du ludique, plongeons-nous dans l’univers cynique et humoristique, entre illustration, mythologie grecque et arts décoratifs de l’artiste Diego Romero qui expose en ce moment à Paris.

Né en 1964 en Californie, natif indien d’Amérique du côté de son père, Diego Romero présente des céramiques et des dessins originaux à l’univers très personnel.

Ses pièces développent un imaginaire employant les codes du pop art. Ces superbes céramiques d’artiste racontent des scènes illustrant les fléaux de la société moderne (chômage, alcoolisme, consommation…) qui viennent menacer la culture des Natifs américains. Contraste et opposition de styles entre des coloris antiques et précieux et des décors proches de la bande dessinée. A voir sans faute jusqu’au 26 mai à la Galerie Collection, son dernier passage en Europe remontant à 2006.

Magali / Ici & Ailleurs

 

 

 
 

Leave your comment

 The Carmine Vault

by Be-Blogger France on: avril 16th, 2012

Suite et fin du compte-rendu de l’exposition des nouvelles œuvres de Fafi qui expose à la galerie LJ. Je vous en avais parlé vendredi dernier, Fafi fête la sortie de sa première bande dessinée The Carmine Vault avec ses héroïnes sexy et guerrières les fafinettes. Ses héroïnes seraient parfaites dans un film d’animation. En attendant, on peut les trouver sur les murs, sur des t-shirts et autres tote bags, dans des bulles de son roman graphique pour s’immerger dans cet univers girly et fantasmagorique.

Magali / Ici & Ailleurs

Image de prévisualisation YouTube

Une fafinette animée dans un clip de Carte Blanche featuring Kid Sister “Do do do”

 

 
 

Leave your comment

 Fafi en bande dessinée

by Be-Blogger France on: avril 13th, 2012

(Copyright Photo d’un mur illustré par Fafi: Karl Hab)

Les héroïnes fafinettes sont de retour dans leur toute première bande dessinée intitulée “The Carmine Vault”. Toujours aussi sexy et ravageuses, ces guerrières hautes en couleurs, peintes par la prolixe artiste toulousaine Fafi, évoluent dans un univers imaginaire, décadent et étrange, où tout est possible: romance, sexe, violence… Un beau programme! Du girly sulfureux et déjanté à suivre bulle après bulle pour explorer un peu plus le monde troublant de la graffeuse Fafi, dont je vous avais déjà parlé dans ces pages pour son exposition à la Galerie LJ.

BD “The carmine vault” by Fafi, Editions Rizzoli

Magali / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment

 Rouge mood

by Be-Blogger France on: avril 11th, 2012

Première image des reportages sur le Cambodge pour le projet Tissus & Artisans du Monde

Aujourd’hui, l’humeur est au rouge. Une couleur vibrante et vivante pour dire la passion et la vie! Après un weekend de Pâques passé à se reposer en famille, on se réveille avec un billet comme un “moodboard” coloristique.

Il y a eu tout récemment une exposition à la Galerie Collection sur le thème de cette couleur si forte, avec des œuvres céramiques et textiles de six femmes artistes. Chacune des pièces tournait autour de ce coloris qui exprime la sensualité, le corps et l’intensité des sentiments.

Charlotte Coquen, Christine Coste, Nicole Dufour

Image de prévisualisation YouTube

(par alternatif-art.com)

Une pièce crochetée de l’artiste textile Cécile Dachary, exposée à la Galerie Collection et dont j’avais déjà parlé dans ces pages ici.

Un parfum de rouge pour embaumer le tout, avec cette senteur Tubéreuse Rouge des bougies d’exception Dyptique.

Image de prévisualisation YouTube

Et le rouge se porte aussi très bien sur soi! On finit avec un soupçon de mode rouge des collections Homme et Femme Printemps Eté 2012 chez Benetton.

Magali / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment

 Kiss Kiss Bank Bank: lancez-vous!

by Be-Blogger France on: février 29th, 2012

 

Le “crowdfunding“, qu’est-ce que c’est? Si vous avez un album en préparation avec votre groupe, une idée d’expo de street art, l’édition d’un livre de photos, l’envie de tourner un court-métrage ou de lancer votre marque d’accessoires… Vous allez forcément avoir besoin de fonds de départ pour mener à bien vos rêves. Avec l’avènement de la communication 2.0, la nouvelle façon de collecter des financements et créer de l’adhésion, c’est de proposer son projet sur un site de mécénat participatif communautaire. Un peu comme si la communauté It’s My Time se mettait à soutenir les créations artistiques de certains de ses membres. On invite ses amis, ses proches, sa famille et tous les gens qui viendront découvrir votre démarche à investir et on propose en retour différentes contreparties.

Tout comme Kickstarter qui connaît un grand succès aux Etats-Unis, le web français a aussi ses sites de référence en la matière. Le plus reconnu s’appelle Kiss Kiss Bank Bank. Une façon de proposer son projet à une communauté, de recueillir de la visibilité et tester son concept, de découvrir aussi tout ce qui existe en passionnante création actuelle. C’est ce que j’ai fait avec mon web-documentaire Tissus & Artisans du Monde, que vous avez pu découvrir dans ces pagesLe projet est là en ce moment, sur le site de Kiss Kiss Bank Bank, à la course à la collecte de fonds et aux généreux mécènes 2.0 qui voudront soutenir et encourager ce grand voyage.

Magali / Ici et Ailleurs

 

 

 

 
 

Leave your comment

 Des pois à l’infini

by Be-Blogger France on: janvier 11th, 2012

Yayoi Kusama à l’intérieur de l’installation Infinity Mirror Room – Phalli’s Field Castellane Gallery (1965)

Dots Obsession. Infinity mirrored room (1998)

http://www.dailymotion.com/video/xlover

Des pois, encore des pois, toujours des pois. Yayoi Kusama exposait une rétrospective de son travail au Centre Georges Pompidou. C’est une artiste incroyable, qui développe son univers si particulier à la fois en peinture, en sculpture, mais aussi avec des installations et des vidéos. Je l’ai découverte il y a dix ans, à la Maison de la Culture du Japon. Son travail est unique et reconnaissable entre tous.

Artiste japonaise majeure de l’art contemporain, elle a commencé à dessiner et à peindre dans les années 50. Elle part ensuite vivre aux Etats-Unis et s’inscrit dans le pop art et la contestation féministe et hippie. Son travail coloré est à la fois organique et psychédélique. Elle projette son monde intérieur, recouvert de pois, fluorescent et obsessionnel. Tout devient tacheté: toiles, miroirs, ballons, sculptures étranges et tentaculaires. Entre féerie et angoisse existentielle, son œuvre est hypnotique et totale. Elle a aujourd’hui 83 ans et vit au Japon, retirée et soignée dans un hôpital psychiatrique, où elle continue de créer.

Magali / Ici et Ailleurs

 
 

Leave your comment