Format carte postale

by Be-Blogger France on: octobre 3rd, 2013

fm_postcards1

fm_postcards3

fm_postcards2

fm_postcards4

fm_postcards5

Dans le Blog Benetton France, j’aime bien inviter régulièrement certains blogueurs, créateurs, photographes, illustrateurs dont j’admire le travail, parce que c’est important de valoriser la création toujours et encore et de faire connaître des talents à suivre! Dans ces pages, j’ai donc plusieurs fois présenté les images de Fabrice Mabillot, photographe éclectique et talentueux, qui œuvre pour de l’édito mode, des campagnes de pub pour la lingerie, des carnets de voyage et qui poursuit également un travail personnel autour de l’inépuisable sujet féminin.

Comment diffuser son travail quand on est photographe? Il y a bien sûr les parutions dans la presse magazine, les tirages grand format pour une exposition ou encore la création d’un site internet, d’un compte sur Tumblr ou d’une page Facebook pour poster ses images au quotidien. Pour sortir du virtuel et des images jetables et faire de la photographie quelque chose que l’on garde, qui existe pour soi et qui soit abordable, le format carte postale est le meilleur qui soit.

C’est en tout cas ce qu’a choisi de faire Fabrice avec cette série de seize cartes postales sur lesquelles est imprimée une sélection de clichés tous plus sensuels, suspendus et poétiques les uns que les autres. Voilà une jolie collection de portraits plus ou moins dénudés de filles mystérieuses, à conserver, à offrir, à afficher ou à envoyer à quelqu’un à qui on a quelque chose à dire de très personnel, forcément.

Fabrice Mabillot va d’ailleurs bientôt sortir un livre monographique de son travail aux éditions Contrejour, ce qui, je l’espère, aboutira également à une exposition. En attendant, vous pouvez trouver les cartes postales en édition limitée ici.

Magali An B / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment

 Belle des champs

by Be-Blogger France on: juillet 4th, 2013

fabricemabillot1

fabricemabillot2

 

(Série mode de Fabrice Mabillot)

Cette semaine, on part en virée à la campagne. Qui dit vertes prairies, ne dit pas forcément bottes en caoutchouc et tenue de jardinage! Et pour vous faire rêver, on va s’inspirer des belles images de cette série mode du photographe Fabrice Mabillot (ci-dessus)!

Nous voilà enfin au mois de juillet, c’est le temps des vacances qui commence et on a une furieuse envie de prendre la clé des champs. Partir en virée sur une bicyclette, un chapeau de paille sur la tête, une guirlande de pâquerettes en couronne sur des cheveux lâchés…

Devenir une belle des champs, c’est faire le choix de la féminité, de la simplicité et d’une certaine indolence. Il faut peu d’effets pour se sentir une parfaite amazone country. On choisit une robe en cotonnade légère, écrue ou imprimée ou encore un gilet en maille crochetée à même la peau. On craque pour des matières naturelles et un peu rustiques: coton et lin. Et surtout, on mise tout sur les accessoires: besace tressée en cuir végétal, espadrilles en paille, foulard floral fâné, pour donner du style à cette silhouette libre et bohème. Il ne reste plus qu’à partir en balade, tellement plus détendue et sereine que l’amazone urbaine.

Magali An B / Ici & Ailleurs

belledeschamps_4

belledeschamps_1

 

Collection Printemps-Eté 2013 Benetton

belledeschamps_3

belledeschamps_2

Collection Printemps-Eté 2013 Benetton (en soldes jusqu’à fin juillet!)

 
 

Leave your comment

 Romance photo selon Fabrice Mabillot

by Be-Blogger France on: octobre 12th, 2012

Le photographe Fabrice Mabillot capture des moments de grâce. Son portfolio en ligne est une merveille et son “photography diary” sur Tumbler foisonne d’images toutes plus belles les unes que les autres. Ce qu’il aime le plus: prendre en photos des femmes du monde entier qu’il rencontre et qui passent sous son objectif, tout le temps, partout. Il y a de la romance, de la passion, de la mélancolie qui respirent dans les poses et les regards de ces jolies plantes, tantôt fragiles, tantôt impudiques… Il se définit comme un “photographe de filles et d’ailleurs”. Finalement, c’est lui qui décrit le mieux son travail. On se plonge dans ces clichés à l’érotisme silencieux et suspendu qu’il compose avec talent, en polaroïd, argentique ou numérique, sans distinction. Toujours baignés dans une lumière naturelle et délicate. J’ai toujours envie de découvrir quelle fille, quelle ambiance et quels visages vont l’inspirer! Fabrice Mabillot sait vraiment regarder les femmes et elles le lui rendent bien.

Magali An B / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment