Botanique bride

by Be-Blogger France on: septembre 5th, 2013

Zita Elze_botanicfashion5Zita Elze_botanicfashion1

Zita Elze_botanicfashion2Pour ma part, l’été n’est pas fini, je ne me sens pas encore d’humeur sombre et punk! En septembre, c’est encore la période des mariages, et sortir en petite robe légère pour célébrer ces noces est une façon agréable de prolonger les beaux jours de l’ été indien.

C’est parfois compliqué de trouver la tenue pour assister à un mariage, mais ça l’est souvent encore bien plus pour les futures mariées, qui cherchent la parfaite robe qui sera le symbole ultime de ce grand jour. J’ai découvert le travail impressionnant de l’artiste et designer florale Zita Elze qui officie depuis ses bureaux et ateliers londoniens et qui avait fait sensation au Chelsea Flower Show, un prestigieux salon dédié aux créations botaniques, au printemps dernier.

Zita Elze est né au Brésil et a vécu en Italie, en Allemagne et en France avant de s’installer en Angleterre, où elle a fait des études pour devenir paysagiste et designer d’intérieur. Zita passe ses journées à composer des bouquets et autres créations florales artisanales pour une clientèle huppée, amoureuse de ses compositions toujours plus poétiques.

Les fleurs et les mariées, c’est vraiment une grande histoire d’amour. Et si, pour une fois, c’était vous le bouquet? 

Reconnue meilleure fleuriste de mariage de l’année 2012, Zita s’est lancée dans la création d’une ligne de robes de mariée haute couture, ornées de broderies végétales. A la manière d’un peintre, elle associe des boutons de roses sur les bustiers, des jardins précieux sur des ombrelles, pour une robe tout droit sortie d’un conte de fées. Je trouve le résultat absolument magique et enchanteur et je suis certaine que ça en fera rêver plus d’une!

Magali An B / Ici & Ailleurs

 

Zita Elze_botanicfashion7

Zita Elze_botanicfashion6Zita Elze_botanicfashion4Zita Elze_botanicfashion3

Copyright Images {c} Julian Winslow pour Zita Elze

 
 

Leave your comment

 Londres à l’heure d’été

by Be-Blogger France on: août 8th, 2013

londonsummer1
londonsummer4
londonsummer2
londonsummer3Une rue piétonne à retenir : Lambs Conduit Street vers Holborn 

londonsummer5Une installation conçue par l’architecte japonais Sou Foujimoto à la Serpentine Gallery qui abrite un café

londonsummer9
londonsummer7Sur le parvis de la Central Saint Martins : des transats et des fontaines pour se rafraîchir

londonsummer8Librairie de quartier et centre de yoga Evolve à South Kensington

londonsummer6

Cette semaine, je partage avec vous un petit concentré de vacances londoniennes avec une dominante couleur pendant tout le séjour: du bleu et du blanc! Bleu pour le ciel clément et blanc pour les jolis nuages qui n’ont fait que passer. Je n’étais pas venue à Londres depuis trois ans et j’ai trouvé la ville tellement agréable, détendue et facile.

Au programme pendant ces journées bien remplies: un peu de shopping dans le marché de Spitalfields à Bricklane et dans les quartiers plus huppés de High Street Kensington et Regent Street, un peu de world food savoureuse: indienne ou japonaise, quelques soirées dans des pubs de quartiers, un stop à l’école d’art mondialement reconnue Central Saint Martins et son nouveau bâtiment situé à King’s Cross… Le tout parsemé de promenades résolument culturelles: sur les quais au bord de la rivière Thames jusqu’au musée Tate Modern, au Victoria & Albert Museum, ou encore au sein majestueux poumon vert de la ville Hyde Park jusqu’à la fameuse Serpentine Gallery, qui abrite des collections d’art contemporain et une bonne librairie. Douceur de vivre et bonne humeur british, sous le soleil exactement!

Magali An B / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment

 Culture Club

by Be-Blogger France on: août 1st, 2013

culture_club2

culture_club1

Image de prévisualisation YouTube

2013GJ6597

20130708_club_to_catwalk_header

culture_club6

culture_club3

Image de prévisualisation YouTube

culture_club4

Connaissez-vous le Taboo Club? Ou bien le Blitz?

Si vous allez faire un tour au Victoria and Albert Museum de Londres, vous aurez la sensation de poser le pied dans un de ces clubs mythiques qui ont fait fureur en Angleterre dans les années 80. Toute la communauté underground se pressait dans ces lieux de perdition saturés de sons électroniques: synthétiseurs, boîtes à rythme et mélodies répétitives.

L’exposition se penche sur le lien entre la vie nocturne londonienne et l’avènement d’un style vestimentaire et d’une culture toute entière, en présentant une série de costumes, de looks et de pièces des créateurs de l’époque. C’est vraiment dans le monde de la nuit que la mode la plus créative a trouvé son espace d’expression: esthétique androgyne et désinhibée, à la fois goth et colorée, futuriste et punk. De John Galliano à Boy Georges, l’exposition “From club to catwalk, London Fashion in the 80s” est une plongée étonnante dans la scène artistique anglaise des années 80. A la découverte des créateurs de mode, artistes et muses, tous membres actifs de cette communauté noctambule, on retrouve tous les détails mode qui inspirent encore tant nos garde-robes actuelles: épaulettes carrées, maxipulls jacquard multicolores, vestes en jean customisées, cuir clouté… Cette balade eighties oscille entre optimisme, excentricité, avant-garde et un certain mauvais goût plutôt rafraichissant.

Jusqu’au 16 février 2014

Magali An B / Ici & Ailleurs

 

 
 

Leave your comment

 Le color power de Kaffee Fassett

by Be-Blogger France on: juin 20th, 2013

kaffee-fassett1

kaffee-fassett2

kaffee-fassett7

Kaffee Fassett est un artiste et designer textile américain qui utilise la couleur de manière explosive!

Né en 1937 à San Francisco, il a grandi dans une communauté créative un peu hippie. Il est ensuite parti étudier les arts à Boston puis à Londres en 1964 où il a fini par s’installer. Difficile d’imaginer qu’il a derrière lui plus de cinquante ans de carrière!

Pas écœuré par la pluie et la grisaille so british, il développe depuis plusieurs décennies une esthétique multicolore, revigorante et libre sur une grande variété de produits textiles: coussins, châles, tapis, couvertures, tissus d’ameublement… Designer prolixe, il joue avec des couleurs vives, motifs floraux, naïfs ou graphiques et utilise une variété de techniques manuelles traditionnelles comme la broderie, la tapisserie, la mosaïque, le tricot, le tissage et le patchwork.

Cet artiste textile a fait des émules! Il est respecté et suivi par toute une communauté d’enthousiastes tout autour du monde. Kaffee Fassett continue d’ailleurs à transmettre son savoir aux artisans du quilt, pour qu’ils apprennent à exprimer leur sensibilité par la couleur, de manière instinctive et artistique. Et pour tous ceux et celles qui vont passer un petit week-end à Londres, vous pouvez découvrir une rétrospective de son travail au Fashion and Textile Museum et faire le plein de couleur!

Kaffee Fassett, A life in color Fashion and Textile Museum de Londres, jusqu’au 29 juin 2013

Magali An B / Ici & Ailleurs

kaffee-fassett4

kaffee-fassett3

kaffee-fassett6

kaffee-fassett5

 
 

Leave your comment

 Bons baisers de Londres

by Be_Blogger France on: février 18th, 2013

Londres. J’en suis amoureuse. A chaque fois que j’y vais, je suis à 2 doigts de ne pas rentrer à Paris…..J’ai bien eu une petite amourette avec New York en Septembre dernier, mais Londres reste ma ville préférée.

Comme vous le devinerez donc avec mon post d’aujourd’hui, je viens d’y passer quelques jours.

Voici un pêle-mêle de mes meilleurs moments:

Street art au marché de Camden Town #1

Street art au marché de Camden Town #2

Un burger chez Byron (illustration Jean Jullien-je vous en reparle très bientôt)

Le Columbia Flower Market #1

Le Columbia Flower Market #2

Mon crackage: des chaussures Running (trop tendance)

Un très vieux plan des quartiers de Londres au Museum of London

Les vitrines de la boutique Benetton en mode fête foraine #1

Les vitrines de la boutique Benetton en mode fête foraine #2

 

Le colorama des pulls à la boutique de Benetton à Oxford Circus

Du Street Art à Shoreditch #1

Du Street Art à Shoreditch #2

Un bon Fish & Chips à Carnaby Street

Les façades pastelles des maisons de Notting Hill

Une rétrospective Hitchcock dans un ciné de Portobello Road (j’adore le graphisme de cette affiche)

Le Roast Beef traditionnel du dimanche (miam!!)

Du cidre à la fraise (re-miam!!)

La collection permanente de la National Portrait Gallery (mon musée préféré), portait de Sir Paul McCartney par Sam Walsh

Expo Man Ray (toujours à la National Portrait Gallery), photo de Lee Miller, sa muse

Photomaton à Shoreditch (meilleur quartier les amis!!)

Mais, ça ne serait pas mon gilet préféré d’ailleurs?????

From London,

With Love

Marion/ Girl’s Talk

 
 

Un commentaire