Son altesse Sirikit, reine du style

by Be-Blogger France on: décembre 12th, 2013

Queensirikit_museum2

(À droite une photo de la Reine Sirikit dans l’habit officiel thaïlandais)

Queensirikit_museum1

Queensirikit_museum8

Queensirikit_museum4

Queensirikit_museum7

Queensirikit_museum10

Queensirikit_museum11

La Thaïlande est un pays à la culture très forte qui ne cesse de nous fasciner et de nous séduire. On connaît la folie de Bangkok, les plages de sable fin, les délices de la gastronomie thaïlandaise. Ce qu’il faut savoir, c’est que le Royaume du Siam perpétue également des savoir-faire d’une grande excellence, et notamment en matière de textiles et du tissage de la soie.

Ce sens du raffinement est porté haut par sa Majesté la Reine Sirikit elle-même. À travers des décennies de règne, elle a su imposer son sens du style, sa passion pour les textiles de son pays et de toute l’Asie du Sud-Est, et son intérêt pour les créateurs. Pour découvrir son engagement dans la promotion et la préservation de ces savoirs d’exception, le Musée des Texiles de la Reine Sirikit, situé à deux pas du Palais Royal de Bangkok, a été ouvert en 2012. Il abrite en particulier toute la collection personnelle de la reine et ses somptueux costumes et habits d’apparat, rebrodés de perles et de carapaces de scarabée. Nombre d’entre eux ont d’ailleurs été dessinés par Pierre Balmain lui-même, ami et collaborateur de longue date. Dans les années 60, sa majesté a également créé l’habit national de Thaïlande pour les femmes : une tunique ultra chic avec un bustier au drapé asymétrique sur l’épaule et un sarong noué à la taille.

Dans le parcours du musée, les tenues exposées brillent de mille feux et on ressort de la visite les yeux plein d’étoiles, très inspiré par cette leçon d’élégance.

Magali An B 

 
 

Leave your comment

 Londres à l’heure d’été

by Be-Blogger France on: août 8th, 2013

londonsummer1
londonsummer4
londonsummer2
londonsummer3Une rue piétonne à retenir : Lambs Conduit Street vers Holborn 

londonsummer5Une installation conçue par l’architecte japonais Sou Foujimoto à la Serpentine Gallery qui abrite un café

londonsummer9
londonsummer7Sur le parvis de la Central Saint Martins : des transats et des fontaines pour se rafraîchir

londonsummer8Librairie de quartier et centre de yoga Evolve à South Kensington

londonsummer6

Cette semaine, je partage avec vous un petit concentré de vacances londoniennes avec une dominante couleur pendant tout le séjour: du bleu et du blanc! Bleu pour le ciel clément et blanc pour les jolis nuages qui n’ont fait que passer. Je n’étais pas venue à Londres depuis trois ans et j’ai trouvé la ville tellement agréable, détendue et facile.

Au programme pendant ces journées bien remplies: un peu de shopping dans le marché de Spitalfields à Bricklane et dans les quartiers plus huppés de High Street Kensington et Regent Street, un peu de world food savoureuse: indienne ou japonaise, quelques soirées dans des pubs de quartiers, un stop à l’école d’art mondialement reconnue Central Saint Martins et son nouveau bâtiment situé à King’s Cross… Le tout parsemé de promenades résolument culturelles: sur les quais au bord de la rivière Thames jusqu’au musée Tate Modern, au Victoria & Albert Museum, ou encore au sein majestueux poumon vert de la ville Hyde Park jusqu’à la fameuse Serpentine Gallery, qui abrite des collections d’art contemporain et une bonne librairie. Douceur de vivre et bonne humeur british, sous le soleil exactement!

Magali An B / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment

 Madame Grès, couture sculpture

by Be-Blogger France on: juillet 14th, 2011

Madame Grès, La couture à l’œuvre jusqu’au 24 juillet 2011 au Musée Bourdelle.

Une magnifique exposition qui présente le travail de inégalable de raffinement, de précision et de féminité de la grande couturière Madame Grès. Les robes sont exposées dans le cadre inspirant du musée Bourdelle, au milieu des sculptures de l’artiste. Dans la mode de Madame Grès, on trouve des drapés à l’inspiration grecque, du jersey plissé, des tailles nouées et des coloramas épurés. Autant de détails qui font un style intemporel et unique. J’ai trouvé les robes admirables, spectaculaires et magistrales. Elles prennent une prestance encore plus forte en résonance avec le lieu et répondent par leur grâce aux sculptures de pierre.

Musée Bourdelle 18, rue Antoine Bourdelle 75015 Paris

Magali

 

 
 

Un commentaire