Botanique bride

by Be-Blogger France on: septembre 5th, 2013

Zita Elze_botanicfashion5Zita Elze_botanicfashion1

Zita Elze_botanicfashion2Pour ma part, l’été n’est pas fini, je ne me sens pas encore d’humeur sombre et punk! En septembre, c’est encore la période des mariages, et sortir en petite robe légère pour célébrer ces noces est une façon agréable de prolonger les beaux jours de l’ été indien.

C’est parfois compliqué de trouver la tenue pour assister à un mariage, mais ça l’est souvent encore bien plus pour les futures mariées, qui cherchent la parfaite robe qui sera le symbole ultime de ce grand jour. J’ai découvert le travail impressionnant de l’artiste et designer florale Zita Elze qui officie depuis ses bureaux et ateliers londoniens et qui avait fait sensation au Chelsea Flower Show, un prestigieux salon dédié aux créations botaniques, au printemps dernier.

Zita Elze est né au Brésil et a vécu en Italie, en Allemagne et en France avant de s’installer en Angleterre, où elle a fait des études pour devenir paysagiste et designer d’intérieur. Zita passe ses journées à composer des bouquets et autres créations florales artisanales pour une clientèle huppée, amoureuse de ses compositions toujours plus poétiques.

Les fleurs et les mariées, c’est vraiment une grande histoire d’amour. Et si, pour une fois, c’était vous le bouquet? 

Reconnue meilleure fleuriste de mariage de l’année 2012, Zita s’est lancée dans la création d’une ligne de robes de mariée haute couture, ornées de broderies végétales. A la manière d’un peintre, elle associe des boutons de roses sur les bustiers, des jardins précieux sur des ombrelles, pour une robe tout droit sortie d’un conte de fées. Je trouve le résultat absolument magique et enchanteur et je suis certaine que ça en fera rêver plus d’une!

Magali An B / Ici & Ailleurs

 

Zita Elze_botanicfashion7

Zita Elze_botanicfashion6Zita Elze_botanicfashion4Zita Elze_botanicfashion3

Copyright Images {c} Julian Winslow pour Zita Elze

 
 

Leave your comment

 Plein été en liberté

by Be-Blogger France on: août 8th, 2012

Un streetstyle léger comme une brise d’été by Benetton! Pour me promener sur les bords de la Seine, j’ai opté pour une ravissante robe fleurie liberty toute simple, qui mixe deux imprimés de micros fleurs dans les tons de rouge. Rien de plus joli que cette tenue esprit nuisette en soie et fines bretelles coulissées, à porter avec une paire de spartiates plates. L’accessoire qui fait tout, c’est cette capeline en paille souple et maille crochetée avec des bords rayés multicolores, pour se protéger du soleil et habiller sa tête en couleur. Un rayon de soleil, un petit vent frais, la Seine comme décor et les péniches qui se promènent au loin… C’est l’été parisien comme on le rêve!

Magali An B / Ici & Ailleurs

 
 

Leave your comment

 L’art de l’ao dai

by Be-Blogger France on: mars 16th, 2012

Il y a quelques semaines je partageais avec vous mes images de mon voyage au Vietnam. Je voudrais vous faire découvrir l’Ao Dai, le vêtement traditionnel féminin, qui se porte pour toutes occasions et existe dans des modèles des plus simples au plus sophistiqués. L’ao dai (à prononcer Ao zaï) signifie “longue chemise” et se compose d’une robe fluide en panneaux, le plus souvent avec un col boutonné d’inspiration Mao sur le devant, dont les deux pans s’ouvrent sur un pantalon large. Les étudiantes portent un modèle blanc simple pour aller à l’école ou comme ici dans le Palais de la Littérature de Hanoi, de ravissants modèles fleuris et colorés pour l’obtention de leur diplôme. Vêtement à la fois pudique et ultra féminin, il est l’expression de la grâce des Vietnamiennes.

Magali / Ici & Ailleurs

(source ao-dai.fr)

(source ao-dai.fr)

 
 

Leave your comment

 Madame Grès, couture sculpture

by Be-Blogger France on: juillet 14th, 2011

Madame Grès, La couture à l’œuvre jusqu’au 24 juillet 2011 au Musée Bourdelle.

Une magnifique exposition qui présente le travail de inégalable de raffinement, de précision et de féminité de la grande couturière Madame Grès. Les robes sont exposées dans le cadre inspirant du musée Bourdelle, au milieu des sculptures de l’artiste. Dans la mode de Madame Grès, on trouve des drapés à l’inspiration grecque, du jersey plissé, des tailles nouées et des coloramas épurés. Autant de détails qui font un style intemporel et unique. J’ai trouvé les robes admirables, spectaculaires et magistrales. Elles prennent une prestance encore plus forte en résonance avec le lieu et répondent par leur grâce aux sculptures de pierre.

Musée Bourdelle 18, rue Antoine Bourdelle 75015 Paris

Magali

 

 
 

Un commentaire